Tout savoir sur le métier de préparateur physique

préparateur physique
La Préparation physique a pris son envol à la fin des années 90 avec l’officialisation du métier de préparateur physique. On en distingue deux types de préparation physique « générale », qui cherche à développer les qualités servant de socle et « spécifique » qui cherche à développer les qualités propres à la spécialité sportive.

  Au début c’était des entraîneurs aux fonctions élargies puis au fur et à mesure avec l’apparition de formations de préparateurs physiques, aujourd’hui les préparateurs physiques ont envahi les structures sportives dans tous les pays. 

  Préparateur physique fait partie des formations que le centre de formation professionnelle des métiers du sport propose à ses nouveaux étudiants. En effet, un préparateur physique est une personne qui accompagne l’entraîneur dans ses encadrements sportifs, donc il travaille en relation avec l’entraîneur ou encore un médecin. 

Pour pouvoir le devenir il faut avoir certains diplômes en poche comme le D.U préparateur physique et le Masters STAPS entrainement sportif et il est aussi possible de passer par des formations telles que le BPJEPS AF.

Le préparateur physique peut exercer son métier dans plusieurs milieux sportifs comme les salles de sport, clubs professionnels, et aussi dans des services de sportifs de haut niveau. 

Le salaire du préparateur physique dépend de ses compétences, de son diplôme et aussi du lieu de son travail, s’il s’agit d’un club de football son salaire varie entre 1500 euros et 10 00 euros.  

Sa carrière peut être internationale et il peut devenir au fil du temps un formateur en préparation physique. 

Un préparateur physique doit disposer de certaines connaissances sportives, car tous les sports ne sont pas les mêmes, aussi avoir des connaissances sur l’impact physique de chaque personne et des connaissances en anatomie. Cela va permettre au préparateur physique de prévenir des blessures et comment optimiser les performances en se basant sur les connaissances scientifiques. Il doit écouter les clients avec attention, cerner leurs besoins et s’adapter en toute circonstance.

Il doit aussi avoir un sens du contact très développé et il doit savoir expliquer aux sportifs le but de chaque exercice. 

L’emploi du temps du préparateur physique rencontre certaines difficultés, il n’a pas de repos le week-end, il doit tout le temps se déplacer lors des compétitions, il n’a vraiment pas le temps de souffler.

Les missions d’un préparateur physique : Mise en place du planning d’entraînement, détermination des axes de travail, suivi du régime alimentaire et Conseil et soutien psychologique. 

Les débouchés sont nombreux et surtout les opportunités existent de plus en plus dans des clubs. 

Il est différent du coach sportif car ce dernier est un professionnel qui est chargé d’assister les personnes dans leur entrainement physique dans un objectif de performance et de compétition. Mais un coach sportif peut devenir un préparateur physique à condition de passer par des formations complémentaires afin de pouvoir obtenir les compétences en préparation physique.

  Construis ton avenir dans le sport et rejoint le CFPMS pour te former au métier de préparateur physique.
Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *