Les débouchés après STAPS

débouchés après staps
La licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) est une formation universitaire sportive. Elle permet de se former dans de nombreux secteurs d’activités en rapport avec le sport. De nombreuses spécialités sont proposées. Même si nous pensons que cette licence est dédiée uniquement à de la pratique sportive, on apprend en réalité qu’elle ne représente seulement 30% du programme.

Que faire avec une licence STAPS ?

Cette licence a pour but premièrement de former les étudiants, afin de pouvoir animer et encadrer tous types de personnes (enfants, personnes âgées, …)

Malgré le fait que c’est une licence sportive, des connaissances scientifiques et littéraires sont importantes, puisqu’elles représentent deux tiers des enseignements proposés. Nous avons tout d’abord les enseignements en sciences humaines, sociales et scientifiques (ex : biomécanique, sociologie), les enseignements transversaux (ex : anglais, expression française) et les enseignements sportifs (ex : athlétisme, sports collectifs).

La première année de licence possède de nombreuses spécialités variées comme la biologie-écologie, la littérature, les mathématiques, le numérique et sciences informatiques, la physique-chimie, l’SES, sciences de l’ingénieur et l’SVT.

C’est à la deuxième année qu’il faut faire le choix de mention de licence. Ce choix est important puisqu’il définira le programme de vos deux dernières années de licence. 

En premier choix vous aurez l’APAS (Activités Physiques Adaptées et santé). Il est le juste milieu entre sport, santé et handicap. Il a pour apprentissage la réadaptation de personnes âgées, malades ou encore en situation d’handicap. En second choix nous avons l’Education et motricité, elle vise à enseigner des activités sportives au sein de milieux scolaires et périscolaires. Nous avons aussi le Management du sport qui elle et plus orientée dans le management et la gestion qu’en sport directement. L’Entraînement sportif lui amène à préparer physiquement et mentalement et d’analyser des performances de professionnels, de cadres sportifs, … Et enfin l’Ergonomie et performance motrice qui elle amène au travail de l’amélioration des conditions matérielles des pratiques physiques.

Que faire après une licence STAPS

Il faut savoir tout d’abord qu’avec une deuxième année de licence validée, il est possible de rejoindre une licence professionnelle (ex : licence d’animation, de tourisme sportif, …).

Si l’étudiant veut finir sa licence STAPS, il pourra ensuite continuer cette licence avec un Master. Pour les étudiants qui ont choisis Education et motricité comme mention de licence, ils pourront poursuivre leurs études au sein d’un master MEEF, afin de devenir professeurs d’EPS dans l’enseignement public ou privé (CAPES ou CAFEP). D’autres masters sont envisageables comme ceux dans l’animation sportive, le marketing sportif, la gestion du sport, l’encadrement des sports de compétition, …

Il est aussi possible de préparer certains concours comme par exemple celui de conseiller territorial des activités physiques et sportives de la Ville de Paris.

Si l’étudiant ne souhaite pas continuer les études, grâce à sa licence STAPS il pourra directement travailler, ce qui n’est pas forcément conseillé puisque le taux de chômage dans ce milieu là est de 10%.

Débouchés de la licence STAPS

Il faut savoir tout d’abord qu’en fonction de la mention de licence choisie, les débouchés ne sont pas du tout les mêmes. Pour quelqu’un qui a choisi APAS, il pourra encadrer et concevoir des activités sportives en tant qu’entraineur, préparateur sportif, …

Pour ceux qui ont choisi l’Education et motricité, professeurs d’EPS. Pour le management du sport, ce sera responsable de ventes en grandes surfaces spécialisées en articles de sport, responsable marketing, gérant d’établissement sportif (publics ou privés). Pour la spécialité entrainement sportif, éducateur sportif dans les fédérations, les clubs, … Et enfin l’Ergonomie et performance, l’étudiant pourra travailler sur les équipements et sur les évolutions du matériel sportif.
Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *