Le lait : toujours un produit avantageux ?

Le lait est un des produits alimentaires les plus recommandés par les nutritionnistes en complément de la pratique de musculation, et dans la vie quotidienne en général. De l’autre côté, il est souvent négligé par les athlètes. Les intérêts des produits laitiers sont de plus en plus mis en question. Faut-il donc continuer à boire du lait ?Dans cet article, nous allons essayer de mettre en lumière le rôle nutritif de ce produit fortement problématique en comparant les bienfaits et les effets négatifs.

Les intérêts des produits laitiers, montrés ou non

Tout d’abord, les produits laitiers sont une source de calcium, qui favorise le développement de la masse osseuse ; et de protéines animales, considérées comme complètes : elles se constituent des acides aminés essentiels pour le corps humain. La plupart des suppléments de protéines tirent désormais leurs sources de nutriments du lait.

En effet, plusieurs études ont montré l’intérêt du lait bu après l’exercice, chez les femmes comme les hommes. Publiée dans le journal Medicine and Science in Sport and Exercise, l’étude de S. Philips, professeur au Département de Kinésiologie de l’Université McMaster prétend que les sujets buveurs de lait ont des résultats de l’entraînement plus positifs que les autres sujets : plus de gain en fibres musculaires, en particulier des jambes. Le lait permet aussi de réhydrater après l’exercice avec un résultat bien meilleur que les boissons sportives.

Chez les femmes, celles qui buvaient deux verres de lait par jour après la pratique de la musculation ont gagné plus de muscle et perdu plus de graisse, comparées à ceux qui buvaient les boissons énergétiques sucrées. Selon Philips, « des choses simples, comme faire régulièrement des exercices de musculation et consommer du lait, permettent de substantiellement améliorer la composition corporelle des femmes et leur santé ».

Pour la santé en général, les produits laitiers n’ont pas que les avantages pour la structure osseuse mais aussi pour lutter contre les maladies. Même discutables, plusieurs études ont démontré les intérêts des laitages contre le cancer du côlon et le diabète.

Les effets nuisibles du lait pour la santé

Tous les intérêts du lait abordés au-dessus ne sont pas étrangers au public. Par contre, les dangers cachés dans ce produit ne sont pas assez connus. En principe, le corps humain n’est pas originalement fait pour digérer le lactose. C’est pourquoi certains d’entre nous ont des réactions allergiques au lait animal. Les produits laitiers contiennent plusieurs substances nuisibles pour l’humain : les hormones de bovins par exemple.

D’autre part, consommer les produits laitiers peut entraîner à la baisse de vitamine D au cas d’excès de calcium. Or c’est la vitamine D qui participe à la protection de notre corps contre les maladies graves. En plus, source de protéines, le lait procure aussi beaucoup de sel et de graisses saturées, et pas de substances antioxydants. Dans ce sens, il faut toujours payer d’attention à la quantité des laitages consommés chaque jour.

En plus, les produits laitiers provenant d’animaux, surtout les fromages, sont les aliments très acidifiants dangereux pour l’organisme. Ils peuvent participer à déséquilibrer la balance acido-basique et amener à plusieurs problèmes de santé à long terme. Par conséquent, une consommation excessive des produits laitiers peuvent nuire au développement des os, contrairement à leur rôle supposé d’augmenter la masse osseuse.

Quels conseils pour bien consommer les produits laitiers ?

Vu les effets positifs et négatifs du lait, il est évident que l’on ne peut pas le boire de manière quelconque. En effet, même 3 laitages par jour, la dose recommandée par les autorités de la santé françaises est excessive. Pour cela, il faut consommer un maximum de 2 laitages par jour, voire ne pas en consommer du tout au cas d’intolérance. Cela ne pose pas de problèmes de déficit de nutriments : on peut y substituer avec les légumes, les poissons et surtout l’eau pour obtenir suffisamment de calcium.

Néanmoins, il n’est pas nécessaire de complètement rejeter le lait. Si vous ne voulez pas enlever le dernier de votre alimentation, mieux de choisir les produits bio qui contiennent moins de pesticides ; ou les produits laitiers sans lactose. Dans un deuxième temps, on peut également tourner vers les choix alternatifs du lait de vache : les laitages d’origine végétale. Il existe désormais de plus en plus de ces produits : le lait d’amande, de soja, de coco, de riz, etc. Attention, chacun de ces laits ont un indice de calories et de nutriments différent, certains ont même plus de matières de graisses que le lait de vache. Évitez les produits colorants ou aromatisés (chocolat, vanille) qui peuvent être addictifs. Privilégiez les produits de labels « nature » qui ne contiennent pas de sucre.
Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *